Bref historique de l'Aromathérapie

Depuis les temps les plus anciens, les plantes sont utilisées autant pour se soigner que pour vénérer les dieux.
Les huiles essentielles sont la quintessence des plantes. Leurs fragrances pourront agir sur le mental alors que leur composition biochimique constitue un ensemble de principes actifs terpénique qui permet de traiter divers troubles organiques.

Il y a plus de trente mille ans, les Aborigènes exploitaient déjà remarquablement tout ce que le règne végétal pouvait leur apporter.

En Inde, la medecine ayurvédique utilise en grande part les plantes aromatiques. La Chine est aussi un autre berceau de l'utilisation des plantes et de leurs essences pour guérir. (le Pen Tsao)

L'Egypte ancienne fut une civilisation très avancées dans l'usage des huiles essentielles. Notament pour l'embaumement où les vertus anti-bactériennes et anti-putricides de certaines huiles essentielles étaient très appréciées.

L'Aromathérapie "moderne" provient directement du monde arabe où les savants commencèrent à distiller les plantes à la vapeur d'eau. Le grand savant Avicenne met au point l'alambic et ceci autour de l'an 1000.

Ce n'est qu'au XIII eme siècle que l'aromathérapie arrive en Europe. De retour des croisades, les chevaliers ramène l'invention de l'Alambic à la vapeur d'eau ainsi que l'utilisation des huiles essentielles. A cet époque, les pharmaciens se nomment "aromatherii".

)© poivrecayenne, les huiles essencielles 2005
Encyclopédie des huiles essentielles - L'Aromathérapie