Fiche Produit

 
Absinthe maritime
Artemisia maritima
 

Voisine de l'absinthe, cette belle armoise vivace de 2060 cm, toute blanche-veloutée, très odorante, aux feuilles très finement découpées (segments larges de 1 mm), aux capitules ovoïdes longs de 3-6 mm, est spéciale aux sols salés des côtes de l'océan et de la Manche. Elle possède de proches parentes sur le littoral méditerranéen et dans les Alpes calcaires.

PROPRIÉTÉS MÉDICINALES
"La dite herbe, écrit Bernard Palissy (XVIe siècle), a une telle vertu que, quand on la fait bouillir et prenant sa décoction on en détrempe de la farine pour en faire des beignets fricassés en sein (graisse) de porc ou en beurre, et que l'on mange desdits beignets, ils chassent et mettent hors tous les vers qui sont dans le corps, tant des hommes que des enfants."
L'absinthe maritime, appelée aussi absinthe de mer, est, en effet, l'un de nos vermifuges les plus connus, très proche du semen-contra de l'Asie centrale (Artemisia etna Berg.). On emploie les capitules minuscules que les apothicaires d'antan vendaient pour des graines (semen) contre les vers (contra-termes). Celle qui venait des côtes charentaises étaitla plus estimée, ainsi qu'en témoigne Olivier de Serres : "Le pays. de Xainctonge est remarqué pour la production de telle plante, ou elle croist en perfection de bonté." Le lavement est le meilleur traitement à appliquer dans l'oxyurose des enfants (au-dessus de 5 ans) : infusion pendant 1/4 d'heure de 1 à 4 g de capitules séchés p. 300 g d'eau, filtrée et injectée à 35°.
L'absinthe maritime est également un très bon tonique que l'on utilisera comme l'espèce précédente. Elle est plus excitante et les doses devront être établies en conséquence.
• Inconvénients
La santonine, principe actif (amer) de la plante, est toxique à forte dose. On doit éviter autant que possible sa diffusion dans l'organisme en ne dépassant pas les doses prescrites. Les adultes peuvent absorber la décoction sucrée des sommités à la dose de 0,5 à 1 % : 1 tasse à jeun, pendant quelques jours. Les ascarides ne résistent guère à ce traitement qui doit être accompagné de purgations journalières.
AUTRES USAGES
Ceux de l'armoise absinthe. Les deux plantes peuvent s'employer aussi pour aromatiser les liqueurs mais la seconde est d'un goût plus agréable.
CULTURE
La plante perd la plupart de ses propriétés en dehors de la région maritime et sa culture ne présente guère d'intérêt.



Created by Readiris, Copyright IRIS 2005  Created by Readiris, Copyright IRIS 2005
© poivrecayenne, les plantes médicinales2005
Aromathérapie, Essence de plantes, huiles essentielles, plantes médicinales, medecine par les plantes