Accueil www.poivrecayenne.com
Accueil "les plantes pour la peau"

Index des plantes médicinales

Propriétés des plantes médicinales

DÉPILATOIRES ET KÉRATOLYTIQUES

 

 

Dans de nombreuses sociétés, le corps raffiné se présente sans poils ni duvets. Déjà DIOSCORIDE indique toute une série de dépilatoires : la racine de Dryopterix (Asplenium adiantum nigrum) et le latex d'Euphorbia characias ... Actuellement on fait plutôt appel à des épilations mécaniques ou chimiques ou diathermiques parfois irritantes; c'est pourquoi on associe aux soins épilatoires des produits calmants tels que des extraits d'Helichrysum et de Calendula. Des folliculites peuvent aussi apparaître; elles seront traitées par des antiseptiques locaux.

L'hyperkératose est caractérisée par un déve­loppement local ou plus rarement généralisé de la couche cornée de l'épiderme. La plupart des callosités non pathologiques sont causées par des irrita­tions mécaniques. Les cals professionnels des mains ne sont pas rares mais beaucoup plus fréquents sont les callosités des pieds, cors et durillons, dus au frottement dans des chaussures mal adaptées.

La médecine populaire est riche en conseils pour faire disparaître ces excroissances disgra­cieuses et douloureuses ; on préconise l'application de « gousses » d'ail écrasées, de suc de Grande

Chélidoine, de feuilles de Lierre dans du vinaigre, sans oublier les cataplasmes réputés de feuilles fraîches de Saule.

Pour arrêter la kératinisation anormale de certaines maladies de peau : eczéma, psoriasis, on peut faire appel à des goudrons de Pin, des baumes et des résines, actifs par des esters phénoliques et surtout par des dérivés hydroxybenzoïques. La teinture de bois de Panama (écorce de Quillaya saponarie) sert à fabriquer l'émulsion de coaltar saponiné qui peut être utilisée dans des cas de psoriasis très kératosiques ou eczématisés.

Apparenté structurellement au rétinol ( ou axérophtol, vitamine A), dans lequel la fonction alcool terminale est oxydée, l'acide rétinoïque ( trétinoïne) dont toutes les doubles liaisons sont trans, est efficace pour inhiber la sécrétion sébacée ainsi que la dépigmentation et les troubles de la kératinisation, enfin stimuler les mitoses. Il trouve des indications par voie locale dans le traitement de l'acné, car il favorise la réouverture de l'orifice pilo-sébacé obstrué par un développement excessif des cellules kératinisées, mais aussi de celui du psoriasis, des ichthyoses et kératoses actiniques.

© poivrecayenne, les plantes médicinales2007
Dermatologie, Aromathérapie, Essence de plantes, huiles essentielles, plantes médicinales, medecine par les plantes