Plante d’intérieur : découvrir le phoenix canariensis

0
56

Le palmier des Canaries est un arbre puissant appartenant à la famille des Arécacées. On l’appelle également faux dattier en raison de ses fruits non comestibles. Il possède un atout décoratif sans égal, vous permettant d’ajouter une touche de fraîcheur et de verdure dans votre jardin. Par ailleurs, il s’agit également d’une superbe plante d’intérieur qui permet d’aménager une pièce de manière plus naturelle. Cet arbuste peut atteindre jusqu’à 2 mètres s’il est planté dans de bonnes conditions. 

Les spécificités du phoenix canariensis

Ce n’est plus une surprise, cette espèce de palmier est originaire des Canaries. On le trouve dans plusieurs régions du monde entier. Il est utilisé comme plante décorative d’intérieur, mais c’est aussi un arbuste d’exception en extérieur. Ce type de palmier ne peut pas vivre dans une température inférieure à -10 °C. Les palmes comportent des épines dangereuses et c’est important de se protéger lors de leur manipulation.

Son stipe solitaire est considérablement marqué par des cicatrices foliaires ayant une forme d’écailles. Il peut avoir environ 20 m de hauteur et un diamètre de 0,6 à 1 m. Mais pour une installation intérieure, il existe une hauteur plus modeste allant de 2 à 2,20 m. Mais s’il est placé sur la véranda dans des bacs, il peut atteindre jusqu’à 3,5 m.

Quant à sa couronne, elle peut comporter une centaine de palmes lorsqu’il n’est pas taillé. Quant aux palmes pennées, elles mesurent entre 5 et 6 m de longueur. Chez les palmiers adultes, le pétiole mesure environ 1 m et les folioles fines sont organisées irrégulièrement. Elles se démarquent par leur couleur verte luisant.

La floraison de ce palmier des Canaries fait naître de grosses grappes de fruits. Ceux-ci sont de couleur orange ou rouge lorsqu’ils atteignent la maturité. Cela apporte une touche encore plus décorative à cet arbuste majestueux. Il s’agit en plus d’un palmier dioïque aux inflorescences interfoliaires blanches et courtes pour les mâles et longues pour les femelles.

Le fruit contient une graine d’environ 2 cm dont la pulpe est non comestible, contrairement au phoenix dactylifera. En revanche, un miel doux et succulent est extrait de la sève dans les îles Canaries.

Zoom sur la plantation du palmier des Canaries

Étant un arbuste très décoratif, le phoenix canariensis séduit de nombreux gens, notamment les amoureux de la nature. Il est alors intéressant de savoir comment se fait la plantation.

                Où planter le phoenix canariensis ?

On peut planter cet arbuste en région méditerranéenne en pleine terre, en allée ou isolé. Dans tous les cas, il faut le mettre dans un endroit bien ensoleillé. Dans les autres régions froides, il est préférable de planter le palmier des Canaries en pot ou dans un bac de grand volume. Il faut en plus un emplacement très lumineux en intérieur, une terrasse close, une véranda ou encore une serre froide. En pot ou en pleine terre, la plantation se faire de mars en juin.

                La plantation en pleine terre

Tout d’abord, vous devez choisir un emplacement dégagé, car il s’agit d’un palmier à forte envergure. Puis, on fait un trou de grand volume qui a au moins le double de la motte du phoenix canariensis. Préparez ensuite un mélange de 50 % de terre franche, 25 % de compost et 25 % de sable. 

A ce mélange s’ajoute ensuite un engrais à libération lente à raison de 3 à 5g par litre de substrat. Par la suite, vous allez remplir le tiers du trou avec ce mélange et placez le palmier bien centré et droit. Enfin, comblez en tassant avec un bâton solide et arrosez.

                La plantation en pot

La culture en pot est ce qui vous intéresse le plus si vous souhaitez utiliser ce palmier comme plante d’intérieur. Pour cela, il faut choisir un pot ou un bac adéquat et percer le fond. Vous devez ensuite y mettre des graviers ou bien des morceaux de poteries brisées.

Pour la plantation en pot, on va avoir besoin d’un mélange de 50 % de terreau, 25 % de terre franche et de 25 % de sable. De l’engrais à libération lente est aussi nécessaire pour perfectionner le mélange. Ainsi, ajoutez-y 3 g/l de substrat.

Palmier des Canaries : Culture et entretien

Afin d’assurer le développement de votre palmier des Canaries, il est crucial d’apporter les soins nécessaires. Voici quelques tâches à faire pour bien entretenir votre arbuste.

                L’arrosage de l’arbuste

L’arrosage doit être fréquent entre le mois de mai et septembre, et espacé en dehors de cette période. Plus précisément, un espacement d’arrosage est à pratiquer d’octobre à avril. Pendant la période de végétation active, il faut apporter un fertilisant liquide mélangé à l’eau d’arrosage tous les 10 jours. Pour la plantation en pleine terre, on peut utiliser de l’engrais en granulés, mais à partir de l’année qui suit la plantation.

S’il s’agit d’une plante d’intérieur, il est recommandé de brumiser régulièrement le feuillage. Cette opération permet d’augmenter l’hygrométrie tout en enlevant la poussière et les acariens.

                Comment le tailler ?

Il faut tailler tout au long de l’année les palmes jaunissantes et sèches. Pour ce faire, vous devez utiliser un outil tranchant et à manche longue pour ne pas vous faire piquer par les épines. Aussi, il faut vous munir de gants en cuir. Vous pouvez ainsi couper à l’embranchement du stipe et de la palme.

                Qu’en est-il pour les maladies et les nuisibles ?

Le charançon rouge est une espèce de coléoptère très ravageuse sur les palmiers. Il s’agit même d’un tueur de palmiers. Pour lutter contre ce nuisible, il faut faire intervenir une entreprise spécialisée. Et pour votre palmier d’intérieur, des cochenilles et des acariens peuvent parfois infester. Heureusement, le phoenix canariensis supporte bien les insecticides.

La multiplication du phoenix canariensis

La multiplication de ce palmier se fait par semis au printemps. Pour cela, il faut séparer les graines de la pulpe et les jeter dans l’eau bouillante pendant 30 secondes. Cette étape favorise la germination. Ensuite, il faut les faire sécher avant de les semer en pots contenant un mélange de 75 % de terreau et 25 % de sable. Enfoncez les graines à 2 cm de profondeur. 

Vous devez arroser abondamment et mettre le pot dans un endroit à température de 20 à 25 °C. La germination se fait entre 4 et 8 semaines. Puis, procédez à un rempotage copieux lorsque les jeunes plants développent 2 feuilles.

Les phoenix canariensis sont des plantes dépolluantes. Ils peuvent ainsi absorber certains éléments toxiques dans la maison notamment ceux dans les peintures et les vernis. C’est pourquoi ils constituent une bonne plante d’intérieur. Vous pouvez placer votre pot de palmier des Canaries dans votre salon, dans un hall ou encore à la véranda.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here